Nicolas Bigot
L’argentique est le medium favori de Nicolas. Fortement influencé par le mouvement architectural du brutalisme, il aime capter les formes souples et abruptes des bâtiments parisiens. Il porte également beaucoup d’attrait pour le monde de l’animation dans lequel il travaille.
Travaux